Medicalorama votre site santé
>> Accueil
  >> Inscrivez-vous à la Newsletter
SANTE Sante GROSSESSE Grossesse THERAPIES Thérapies MEDICAMENTS Médicaments NUTRITION Nutrition PSYCHO Psycho COUPLES Séxualite couples SPORT Sport BOUTIQUES Boutiques santé FORUM
Rubriques santé
Addictologies

Allergies

Analyses

Couples

Encyclopédie

Esthétique

Fiches santé

Forum

Grossesse

Guide médical du voyageur

Kesako

Médicaments

Nutrition

Psychologie

Sport

Symptomes

Tests santé

Thérapies alternatives

Urgences

Vos droits

Votre santé



Rechercher un médecin



Centre cardiorégulateur

Encyclopédie sur la santé

Cardiologie, neurologie

N. m. * centre : du latin centrum [centr(o)-, -centrie, -centrique, -centrisme], centre ; * cardio : du grec kardia [cardi(o)-, -carde, -cardie, cardiaque], cœur ; * régulateur : du latin regularis, regula [-régulation, -régulateur], caractérisé par une allure qui ne varie pas.

Les centres cardiorégulateurs ont pour but d'adapter notre rythme cardiaque aux différentes activités, du repos à l'effort intense. Il s'agit essentiellement d'un centre cardioaccélérateur (ou cardio-accélérateur) et d'un centre cardiomodérateur (ou cardio-modérateur) ou cardio-inhibiteur.
* Le centre cardioaccélérateur est un relai synaptique sous-bulbaire du système nerveux sympathique et il est situé dans la partie antérieure de la moelle épinière. Il reçoit des informations relatives à la pression artérielle, en provenance du centre vasomoteur (sympathique), qui est lui-même en relation avec le centre cardiomodérateur (parasympathique).
* Le centre cardiomodérateur (ou cardio-inhibiteur) est un centre sous-bulbaire du système nerveux parasympathique qui reçoit des informations relatives à la pression artérielle par les nerfs de Cyon-Ludwig et les nerfs de Hering. Il est relié par des interneurones au noyau du nerf vague d'où partent les nerfs X ou pneumogastriques. En cas d'hypertension, ces nerfs pneumogastriques sont stimulés et libèrent, à leur extrémité cardiaque, de l'ACh ou acétylcholine qui ralentit le rythme et diminue la force des contractions cardiaques. Le centre cardiomodérateur est ainsi relié au centre cardioaccélérateur et vasomoteur sympathique qui est alors inhibé.
* Les centres cardionecteurs (* necteur : du latin necto, nectere [-necteur], unir, nouer, établir un lien) sont responsables de la contraction du cœur et correspondent donc aux nœuds du tissu nodal. On distingue deux centres : le centre atrionecteur qui permet la contraction des oreillettes et qui est constitué par le nœud sinusal de Keith et Flack et le centre ventriculonecteur ou nœud d'Ashoff et Tawara pour la contraction des ventricules.


© Dolisi





Santé - Grossesse - Couples - Sport
Nutrition - Esthétique - Addictologie...
Accueil | Qui sommes nous ? | Charte déontologique | Partenaires | Contactez-nous | Mentions légales | Plan du site

Addictologie | Allergies | Analyses | Couples & sexualité | Droit & santé | Encyclopédie | Esthétique | Fiches santé | Forum santé
Glossaire | Grossesse | Médicaments | Nutrition | Psychologie | Sport | Tests santé | Santé

TOUTES LES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE SITE SONT INFORMATIVES. EN AUCUN CAS ELLES NE REMPLACENT UNE CONSULTATION CHEZ VOTRE MEDECIN
Réalisation Profileo Medicalorama