Medicalorama votre site santé
>> Accueil
  >> Inscrivez-vous à la Newsletter
SANTE Sante GROSSESSE Grossesse THERAPIES Thérapies MEDICAMENTS Médicaments NUTRITION Nutrition PSYCHO Psycho COUPLES Séxualite couples SPORT Sport BOUTIQUES Boutiques santé FORUM

Analyses / Examens
Analyses / Examens

Matériel médical

Spécialités médicales

Rubriques santé
Addictologies

Allergies

Analyses

Couples

Encyclopédie

Esthétique

Fiches santé

Forum

Grossesse

Guide médical du voyageur

Kesako

Médicaments

Nutrition

Psychologie

Sport

Symptomes

Tests santé

Thérapies alternatives

Urgences

Vos droits

Votre santé



Rechercher un médecin



Les globules rouges

Les globules rouges

Les globules rouges (ou hématies) peuvent être étudiés à l’occasion d’une prise de sang (il s’agit de sang veineux, prélevé au pli du coude).
On peut ainsi par exemple déterminer l’existence de certaines pathologies, telle qu’une anémie par la réalisation d’une numération formule sanguine (NFS), qui permet d’analyser grâce à un automate les différentes lignées de cellules sanguines (globules rouges, globules blancs, plaquettes).

Les globules rouges

Le nombre normal de globules rouges se situe entre 4.5 et 6.2x1012/L chez l’homme, 4 et 5.4 chez la femme et entre 3.6 et 5x1012/L chez l’enfant.
Certaines maladies sont définies par une augmentation du nombre de globules rouges : ce sont les polyglobulies (exemple : la maladie de Vaquez).

Le taux d’hématocrite est également calculé : c’est le volume des globules rouges par rapport au volume sanguin total. Chez l’homme, il se situe aux alentours de 50%.

Les globules rouges ont pour principal rôle le transport de l’oxygène vers les organes grâce à l’hémoglobine. Un nombre diminué de globules rouges et un taux trop bas d’hémoglobine définissent l’existence d’une anémie :

- chez l’homme, le taux d’hémoglobine normal est de 13 à 18g/dL
- chez la femme, il est de 12 à 16g/dL.

En dessous de ces taux, on parle d’anémie.

Les anémies peuvent avoir des origines très variées :

- anomalie de la production des hématies au niveau de la moelle osseuse due à un cancer, une leucémie, une insuffisance médullaire…
- diminution du nombre des hématies en périphérie (dans les vaisseaux sanguins) due à une inflammation, une hémorragie, des carences…

La mesure du volume globulaire moyen (VGM) permet de se faire une idée de la taille des globules rouges : ceci est surtout utile en cas d’anémie, pour déterminer si celle-ci est plutôt microcytaire (VGM<80), normocytaire (VGM=80-100) ou macrocytaire (VGM>100). On obtient ainsi des éléments orientant vers son origine (carence en fer, en vitamine B12…)

Enfin la concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine (CCMH) est calculée en divisant le taux d’hémoglobine par le taux d’hématocrite, et permet de déterminer la quantité d’hémoglobine présente dans les globules rouges : on parle alors d’anémie hypochrome ou normochrome, selon que cette concentration soit inférieure ou supérieure à 32%.

La forme et la taille des hématies sont également analysées. Elles peuvent être modifiées en cas de drépanocytose notamment : les hématies ont alors une forme caractéristique « en faucille ».

Elodie Le Royer
Validation Dr Jean-Marc Bouzeran


04-09-2008



Santé - Grossesse - Couples - Sport
Nutrition - Esthétique - Addictologie...

Autres articles

  Cystographie et cystoscopie
La myélographie
La coronarographie
L’arthrographie
L’urographie intraveineuse
La radiographie médicale
Le diagnostic du VIH
La mammographie
La ponction lombaire
Les globules blancs
 
PUBLICITE
Accueil | Qui sommes nous ? | Charte déontologique | Partenaires | Contactez-nous | Mentions légales | Plan du site

Addictologie | Allergies | Analyses | Couples & sexualité | Droit & santé | Encyclopédie | Esthétique | Fiches santé | Forum santé
Glossaire | Grossesse | Médicaments | Nutrition | Psychologie | Sport | Tests santé | Santé

TOUTES LES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE SITE SONT INFORMATIVES. EN AUCUN CAS ELLES NE REMPLACENT UNE CONSULTATION CHEZ VOTRE MEDECIN
Réalisation Profileo Medicalorama