Medicalorama votre site santé
>> Accueil
  >> Inscrivez-vous à la Newsletter
SANTE Sante GROSSESSE Grossesse THERAPIES Thérapies MEDICAMENTS Médicaments NUTRITION Nutrition PSYCHO Psycho COUPLES Séxualite couples SPORT Sport BOUTIQUES Boutiques santé FORUM

Adolescent
Bébé

Enfant

Adolescent

Homme

Femme

Senior

Rubriques santé
Addictologies

Allergies

Analyses

Couples

Encyclopédie

Esthétique

Fiches santé

Forum

Grossesse

Guide médical du voyageur

Kesako

Médicaments

Nutrition

Psychologie

Sport

Symptomes

Tests santé

Thérapies alternatives

Urgences

Vos droits

Votre santé



Rechercher un médecin



Strabisme : la coquetterie de l’œil

Strabisme :  la coquetterie de l’œil

Souvent complexant, le strabisme est l’une des pathologies courantes de l’œil.

« Il a une coquetterie dans l’œil » : telle est l’expression qu’on a pris l’habitude d’utiliser pour désigner cette anomalie qui apparaît souvent dès la naissance ou quelques mois après. 

Ce qu’il faut savoir sur cette anomalie plus fréquente qu’on ne le pense.

Strabisme :  la coquetterie de l’œil

 

 

 

 

 

 

 

 




Un œil ou les deux qui ne sont pas dans un axe normal…

Le strabisme donne l’impression parfois aux interlocuteurs du strabique de ne pas être regardé par celui-ci qui en conçoit une gêne importante. Mais cette défaillance de l’œil n’est pas inéluctable ! Traitée à temps, elle a de grandes chances de s’estomper voire de disparaître.

Un diagnostic précoce

Le strabisme est un défaut de parallélisme des yeux c’est-à-dire qu’un œil ou les deux yeux dévient de leur axe naturel soit vers l’intérieur (strabisme convergent ou ésotropie), soit vers l’extérieur (strabisme divergent ou exotropie).

Le premier touche essentiellement les jeunes enfants et notamment le nourrisson, puis disparaît au bout de quelques mois.

Le second atteint les enfants plus âgés et les adultes. L’origine de ces strabismes peut être la myopie ou l’hypermétropie. Lors du diagnostic, il faut donc d’abord corriger la première pathologie avant de s’intéresser au strabisme proprement dit.

Rééducation de l’œil strabique

Si un bébé conserve son strabisme après 6 mois, il est fortement conseillé de l’emmener consulter un ophtalmologiste. Après avoir confirmé le diagnostic, il prescrira des verres correcteurs.

L’œil du strabique est un œil « paresseux ». Il s’agit donc de le stimuler.

Le spécialiste oriente alors l’enfant vers l’orthoptiste qui s’occupera de rééduquer sa vue. S’il s’agit d’un seul œil, un verre légèrement opaque sera placé devant celui-ci afin de le forcer à travailler.

Lorsque ce sont les deux yeux, le spécialiste préconise le port de verres à secteur c’est-à-dire avec des bandes verticales dépolies de chaque côté du nez. Cela obligera les yeux à se redresser.

Ces deux techniques permettent aux yeux de se corriger spontanément pour bien voir puisque l’opacité les empêche de dévier de leur axe.
 
Si la rééducation n’apporte pas le résultat escompté, une opération chirurgicale peut être envisagée, de préférence entre 4 et 6 ans.

Lors de cette intervention, l’ophtalmologiste déplace légèrement la position de certains muscles qui dirigent les mouvements du globe oculaire.
Ainsi, les yeux parviendront à se redresser.
Cette opération nécessite une hospitalisation de 2 à 3 jours.

Il faudra ensuite que l’enfant porte encore des lunettes et suive une rééducation orthoptique. La récupération est dans la grande majorité des cas totale.
Si le strabisme est opéré après 6 ans, l’individu ne récupéra qu’entre 50 et 60 % de sa rectitude visuelle.

Bien qu’étant l’une des rares pathologies visuelles visibles des autres, le strabisme est aujourd’hui  bien traité lorsqu’il est diagnostiqué à temps
Il faut donc bien surveiller son enfant dès les premières années de sa vie et l’emmener régulièrement chez l’ophtalmologiste.

Sophie Noachovitch
(Validé par le Dr Jean Marc Bouzeran)


20-05-2008



Santé - Grossesse - Couples - Sport
Nutrition - Esthétique - Addictologie...

Autres articles

  Pilule du lendemain, mode d’emploi
L’asthme : toux sifflante bien fréquente !
Boulimie : manger à tout prix
Le SIDA en questions
Anorexie mentale : une peur obsessionnelle de grossir
Crise d’ados et violence : un cercle vicieux
Face aux autres : La peur de rougir !
Premier rendez-vous chez le gynécologue
Comment éviter une intoxication alimentaire ?
Ivresse du samedi soir : quand les ados trinquent…
 
PUBLICITE
Accueil | Qui sommes nous ? | Charte déontologique | Partenaires | Contactez-nous | Mentions légales | Plan du site

Addictologie | Allergies | Analyses | Couples & sexualité | Droit & santé | Encyclopédie | Esthétique | Fiches santé | Forum santé
Glossaire | Grossesse | Médicaments | Nutrition | Psychologie | Sport | Tests santé | Santé

TOUTES LES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE SITE SONT INFORMATIVES. EN AUCUN CAS ELLES NE REMPLACENT UNE CONSULTATION CHEZ VOTRE MEDECIN
Réalisation Profileo Medicalorama