Medicalorama votre site santé
>> Accueil
  >> Inscrivez-vous à la Newsletter
SANTE Sante GROSSESSE Grossesse THERAPIES Thérapies MEDICAMENTS Médicaments NUTRITION Nutrition PSYCHO Psycho COUPLES Séxualite couples SPORT Sport BOUTIQUES Boutiques santé FORUM

Enfant
Bébé

Enfant

Adolescent

Homme

Femme

Senior

Rubriques santé
Addictologies

Allergies

Analyses

Couples

Encyclopédie

Esthétique

Fiches santé

Forum

Grossesse

Guide médical du voyageur

Kesako

Médicaments

Nutrition

Psychologie

Sport

Symptomes

Tests santé

Thérapies alternatives

Urgences

Vos droits

Votre santé



Rechercher un médecin



Mucoviscidose : les traitements à envisager

Mucoviscidose : les traitements à envisager

La mucoviscidose est une maladie génétique mortelle pour la personne qui en est atteinte. À l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement capable de soigner totalement cette pathologie. La seule chose à faire est de limiter les risques d’infections par diverses méthodes.

Mucoviscidose : les traitements à envisagerCette maladie, entraînant un épaississement du mucus et donc un dysfonctionnement,augmente considérablement les risques d’infections chez le patient.
Quelles sont les règles de vie à tenir ? Quel est le rôle de la kinésithérapie ? Existe-t-il des médicaments ?

Une bonne hygiène de vie

Sachant que les principales manifestations et complications de la mucoviscidose sont les infections pulmonaires, il est impératif de se faire vacciner pour l’ensemble des maladies du système respiratoire (coqueluche, diphtérie, grippe, pneumocoque, etc.).
Comme l’appareil respiratoire fonctionne mal, il est important de le stimuler par une activité physique quotidienne. La pratique d’un sport, et même d’un instrument à vent, permet d’augmenter l’activité respiratoire du malade et favoriser l’évacuation du mucus. Ces activités doivent bien sûr être effectuées dans la limite des facultés de la personne atteinte.
La deuxième manifestation de la mucoviscidose concerne le système digestif et notamment la présence de graisse dans les selles, due à une mauvaise digestion.
Il est important d’opter pour un régime adapté. Ces aliments soigneusement sélectionnés seront alors pauvres en graisse (animale ou végétale) et enrichies en vitamines et en protéines. De plus, la mauvaise absorption des graisses provoque des carences en acides gras essentiels, qu’il conviendra de combler à l’aide des huiles végétales consommées en quantité réduite.

La kinésithérapie au secours des malades

Destinée à lutter contre les diverses infections pulmonaires qui gouvernent la vie d’un malade atteint de mucoviscidose, la kinésithérapie respiratoire est très efficace. Pratiquées plusieurs fois par jour, ces techniques permettent un drainage complet des voies respiratoires et empêchent les encombrements bronchiques. Tout au long de la vie du malade, les parents devront donc se livrer à cette toilette bronchique, préalablement enseignée par un kinésithérapeute. Caractérisée notamment par une posture de drainage (tête en bas, légèrement pencher pour permettre l’évacuation de l’ensemble des segments pulmonaires), cette toilette est une charge très lourde pour les parents… Chez les enfants plus âgés, la kinésithérapie leur vient également en aide pour leur apprendre à tousser et à expectorer.

Les médicaments

Bien qu’aucun médicament ne soient encore à même de guérir complètement la mucoviscidose, des antibiotiques sont souvent prescrits par les médecins afin de diminuer une fois de plus les risques d’infection.
Tout d’abord, et normalement après l’âge de 5 ans, la Pulmozine peut être proposée par les médecins. Ce fluidifiant bronchique facilite l’évacuation du mucus des voies respiratoires : ce médicament ne calme pas la toux mais favorise l’expectoration. Cependant, ce traitement peut entraîner des douleurs thoraciques et des modifications de la voix…
Enfin, pour les patients âgées de 6 ans et plus, la tobramycine inhalée est un antibiotique phare de la lutte contre les infections liées à la mucoviscidose. Inhalé par nébuliseur (appareil permettant de transformer les liquides en brouillard, plus facile à ingérer), cet antibiotique doit être pris en dernier dans l’ordre des médicaments du malade. Destiné à lutter contre les infections pulmonaires, et notamment sur un germe précis (Pseudomas aeruginosa : bacille pyocianique), cet antibiotique possède diverses effets indésirables (étourdissements, crachats de sang, nausées, etc.).

Les traitements de la mucoviscidose sont étalés sur l’ensemble de la vie du malade. Contribuant à faire évoluer les germes des diverses maladies, les antibiotiques finissent par ne plus être efficaces. La recherche tente de plus en plus de mettre au point le remède miracle…

Vincent Lescuyer
(Validé par le Dr Frédéric Amarger)


16-05-2008



Santé - Grossesse - Couples - Sport
Nutrition - Esthétique - Addictologie...

Autres articles

  Canicule, quand les plus fragiles sont en danger
L’asthme : toux sifflante bien fréquente !
Vaincre la peur de l’eau chez l’enfant
Alertes aux poux !
Epidémie de rougeole, n'oubliez pas le vaccin !
La maison des parents
Le somnambulisme chez l'enfant
La télé rend-elle les enfants violents ?
Comment éviter une intoxication alimentaire ?
Le panaris
 
PUBLICITE
Accueil | Qui sommes nous ? | Charte déontologique | Partenaires | Contactez-nous | Mentions légales | Plan du site

Addictologie | Allergies | Analyses | Couples & sexualité | Droit & santé | Encyclopédie | Esthétique | Fiches santé | Forum santé
Glossaire | Grossesse | Médicaments | Nutrition | Psychologie | Sport | Tests santé | Santé

TOUTES LES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE SITE SONT INFORMATIVES. EN AUCUN CAS ELLES NE REMPLACENT UNE CONSULTATION CHEZ VOTRE MEDECIN
Réalisation Profileo Medicalorama