Medicalorama votre site santé
>> Accueil
  >> Inscrivez-vous à la Newsletter
SANTE Sante GROSSESSE Grossesse THERAPIES Thérapies MEDICAMENTS Médicaments NUTRITION Nutrition PSYCHO Psycho COUPLES Séxualite couples SPORT Sport BOUTIQUES Boutiques santé FORUM

Femme
Bébé

Enfant

Adolescent

Homme

Femme

Senior

Rubriques santé
Addictologies

Allergies

Analyses

Couples

Encyclopédie

Esthétique

Fiches santé

Forum

Grossesse

Guide médical du voyageur

Kesako

Médicaments

Nutrition

Psychologie

Sport

Symptomes

Tests santé

Thérapies alternatives

Urgences

Vos droits

Votre santé



Rechercher un médecin



Les bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur concernent de nombreuses femmes à partir de l’âge de 45-50 ans : elles constituent un des plus fréquents symptômes susceptibles d’apparaître à la ménopause. Elles peuvent se révéler très incommodes, et surviennent aussi bien le jour que la nuit. Heureusement, des traitements permettent de s’en défaire lorsqu’elles sont mal tolérées.

Les bouffées de chaleur

Environ 70% des femmes ménopausées sont  gênées à un moment ou un autre par des bouffées de chaleur.

 Le syndrome climatérique.

Les bouffées de chaleur entrent dans le cadre de ce que l’on nomme le syndrome climatérique.
Il regroupe un ensemble de symptômes qui apparaissent suite à la carence en oestrogènes, qui survient à la ménopause : ces hormones interviennent en effet dans les mécanismes de régulation de la température du corps.

Les bouffées de chaleur sont les signes les plus fréquents. Elles peuvent être d’intensité variable, et survenir de jour comme de nuit. Elles sont alors responsables de troubles du sommeil : à l’origine de sueurs, elles obligent à changer de vêtements, voire de draps et entrainent une fatigue et une irritabilité.

Dans la journée, les bouffées de chaleur peuvent également survenir à n’importe quel moment. Une sensation de chaleur intense et transitoire au niveau du décolleté, du cou puis du visage s’accompagne de rougeurs de la face et du tronc, et de sueurs abondantes : d’une durée d’environ 30 secondes à quelques minutes, elles peuvent se répéter jusqu’à 20 fois par jour et ainsi perturber les activités de la vie quotidienne ou professionnelles.

La fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur varient selon les femmes : un poids faible, le tabagisme, le manque d’activité physique pourraient être des facteurs favorisants, mais non nécessaires à la survenue des bouffées de chaleur.

De plus, le syndrome climatérique se manifeste aussi sous la forme de troubles de l’humeur, d’une certaine irritabilité, d’une anxiété.

Une prise de poids est possible, et des troubles sexuels sont susceptibles de survenir, se traduisant par une perte de la libido et une sécheresse vaginale.

Les traitements des bouffées de chaleur.

Lorsque ces symptômes se révèlent réellement incommodants, et qu’éviter les situations stressantes ne se révèle pas une solution suffisante à la diminution des bouffées de chaleur, un traitement peut être entrepris : c’est le cas chez environ 30% des femmes qui en sont atteintes.

Le traitement hormonal substitutif (THS) de la ménopause constitue le traitement le plus efficace contre les bouffées de chaleur : l’apport en oestrogènes permet de les faire disparaître dans la plupart des cas.

Mais ce traitement présente des contre-indications (antécédents de cancer du sein ou de l’endomètre par exemple) et ne peut par conséquent pas être proposé à toutes les femmes.

Il existe alors d’autres traitements alternatifs : la tibolone a un effet démontré sur les bouffées de chaleur et les troubles de l’humeur, ainsi que sur les troubles de la libido.

Le recours aux phyto-oestrogènes peut également se révéler intéressant dans le traitement des bouffées de chaleur, même si leur effet bénéfique n’a pas été totalement démontré.

Dans certains cas, un traitement neuroleptique (Veralipride) peut être entrepris, mais sous réserve des contre-indications et effets secondaires inhérents à cette classe médicamenteuse.

La pratique régulière d’une activité sportive, ainsi qu’une alimentation équilibrée et la suppression tant que cela est possible des situations stressantes sont autant de facteurs qui en + d’éviter l’apparition des bouffés de chaleur, peuvent vous permettre de mieux vivre la période de la ménopause, car leur effet est également bénéfique sur les autres manifestations dont elle peut être à l’origine.

Elodie Le Royer
Validé par le Dr Frédéric Amarger
 


31-10-2008



Santé - Grossesse - Couples - Sport
Nutrition - Esthétique - Addictologie...

Autres articles

  Les substituts de repas, la solution minceur ?
Pilule du lendemain, mode d’emploi
Les insomnies
Cabinet dentaire et visites de contrôle
L’asthme : toux sifflante bien fréquente !
La grippe en questions
Narcolepsie : s’endormir partout et n’importe quand
DOSSIER : Le cancer
Le point sur le Bisphénol A au 27 Septembre 2011
Nos vêtements seraient pollués !
 
PUBLICITE
Accueil | Qui sommes nous ? | Charte déontologique | Partenaires | Contactez-nous | Mentions légales | Plan du site

Addictologie | Allergies | Analyses | Couples & sexualité | Droit & santé | Encyclopédie | Esthétique | Fiches santé | Forum santé
Glossaire | Grossesse | Médicaments | Nutrition | Psychologie | Sport | Tests santé | Santé

TOUTES LES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE SITE SONT INFORMATIVES. EN AUCUN CAS ELLES NE REMPLACENT UNE CONSULTATION CHEZ VOTRE MEDECIN
Réalisation Profileo Medicalorama