Medicalorama votre site santé
>> Accueil
  >> Inscrivez-vous à la Newsletter
SANTE Sante GROSSESSE Grossesse THERAPIES Thérapies MEDICAMENTS Médicaments NUTRITION Nutrition PSYCHO Psycho COUPLES Séxualite couples SPORT Sport BOUTIQUES Boutiques santé FORUM

Femme
Bébé

Enfant

Adolescent

Homme

Femme

Senior

Rubriques santé
Addictologies

Allergies

Analyses

Couples

Encyclopédie

Esthétique

Fiches santé

Forum

Grossesse

Guide médical du voyageur

Kesako

Médicaments

Nutrition

Psychologie

Sport

Symptomes

Tests santé

Thérapies alternatives

Urgences

Vos droits

Votre santé



Rechercher un médecin



Le cancer de l’œsophage

Le cancer de l’œsophage

Le cancer de l’œsophage appartient au groupe des cancers des voies aéro-digestives supérieures (VADS). Dans 10 à 15% des cas, il est associé à un cancer des VADS, et dans 10% des cas, il est précédé d’un cancer ORL, en raison de leurs facteurs de risques identiques : l’alcool et le tabac. Explications.

Le cancer de l’œsophageAu 7ème rang des cancers chez l’homme actuellement en France, le cancer de l’œsophage est en baisse depuis 5 ans, tandis que son incidence reste stable chez la femme.

Les causes d’apparition d’un cancer de l’oesophage

Il existe 2 types de cancer de l’œsophage : le carcinome épidermoïde, qui représente 80% des cas, et l’adénocarcinome. Ils diffèrent selon des critères histologiques, c’est à dire le type de tissus touchés.

L’intoxication alcoolo-tabagique est le principal facteur d’apparition d’un cancer de l’œsophage de type épidermoïde. Leur consommation est retrouvée chez 90% des sujets atteints.
Le risque dépend des doses consommées et de leur association, qui multiplie par 150 le risque de survenue de ce cancer.
Le risque lié à ces facteurs disparaît après 10-15 ans de sevrage.
Le rôle de l’intoxication alcoolo-tabagique explique l’incidence 20 fois plus élevée chez l’homme que chez la femme.
Cela implique également la recherche de cancer ORL associé.

Les lésions précancéreuses sont une cause plus rare de cancer de l’œsophage. Elles peuvent être consécutives à une achalasie du sphincter inférieur de l’œsophage (mauvais fonctionnement du sphincter entre l’œsophage et l’estomac), à des lésions cicatricielles après une oesophagite caustique ancienne (ingestion de produit caustiques) et à une maladie coeliaque.

L’ingestion de boissons très chaudes, comme le thé en Asie et au Moyen Orient, ou des carences nutritionnelles, constituent d’autres facteurs d’apparition du cancer de l’œsophage.

L’adénocarcinome est consécutif à une pathologie nommée endobrachyoesophage (EBO) dans 15% des cas.
L’EBO est liée au reflux gastro-oesophagien, qui provoque des altérations de la muqueuse oesophagienne.
La muqueuse se transforme en EBO sous l’effet du reflux puis est susceptible de dégénérer en cancer.

Signes cliniques et diagnostic

Le principal mode de révélation du cancer de l’œsophage est la dysphagie : sensation de blocage alimentaire qui a lieu lorsque le diamètre de l’œsophage est réduit à cause de la tumeur.
Ce symptôme est tardif et la tumeur est trop évoluée quand il se révèle.
La dysphagie prédomine pour les aliments solides. Elle s’aggrave en quelques semaines, obligeant les sujets atteints à passer d’une alimentation normale à une alimentation moulinée.
Le 2ème symptôme par ordre de fréquence est la douleur rétrosternale (située en arrière du sternum).
D’autres signes également sont présents :

- un amaigrissement
- une hypersialorrhée (production excessive de salive), des régurgitations et une haleine fétide
- des fausses routes avec pneumopathies à répétition, toux et sensation d’étouffement lors de l’alimentation liquide

Le plus souvent, il existe aussi une dénutrition.

Parmi les examens complémentaires, la fibroscopie oeso-gastro-duodénale est indispensable : elle permet de visualiser la tumeur, d’objectiver le rétrécissement du diamètre oesophagien, et de réaliser des biopsies pour poser un diagnostic avec certitude.
Le transit oeso-gastro-duodénal est surtout utilisé pour le bilan pré-opératoire.


Le cancer de l’œsophage - suite...

20-05-2008



Santé - Grossesse - Couples - Sport
Nutrition - Esthétique - Addictologie...

Autres articles

  Pilule du lendemain, mode d’emploi
Les insomnies
Cabinet dentaire et visites de contrôle
L’asthme : toux sifflante bien fréquente !
La grippe en questions
Narcolepsie : s’endormir partout et n’importe quand
DOSSIER : Le cancer
Le point sur le Bisphénol A au 27 Septembre 2011
Nos vêtements seraient pollués !
Réponses à vos questions sur le cancer.
 
PUBLICITE
Accueil | Qui sommes nous ? | Charte déontologique | Partenaires | Contactez-nous | Mentions légales | Plan du site

Addictologie | Allergies | Analyses | Couples & sexualité | Droit & santé | Encyclopédie | Esthétique | Fiches santé | Forum santé
Glossaire | Grossesse | Médicaments | Nutrition | Psychologie | Sport | Tests santé | Santé

TOUTES LES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE SITE SONT INFORMATIVES. EN AUCUN CAS ELLES NE REMPLACENT UNE CONSULTATION CHEZ VOTRE MEDECIN
Réalisation Profileo Medicalorama