Medicalorama votre site santé
>> Accueil
  >> Inscrivez-vous à la Newsletter
SANTE Sante GROSSESSE Grossesse THERAPIES Thérapies MEDICAMENTS Médicaments NUTRITION Nutrition PSYCHO Psycho COUPLES Séxualite couples SPORT Sport BOUTIQUES Boutiques santé FORUM

Femme
Bébé

Enfant

Adolescent

Homme

Femme

Senior

Rubriques santé
Addictologies

Allergies

Analyses

Couples

Encyclopédie

Esthétique

Fiches santé

Forum

Grossesse

Guide médical du voyageur

Kesako

Médicaments

Nutrition

Psychologie

Sport

Symptomes

Tests santé

Thérapies alternatives

Urgences

Vos droits

Votre santé



Rechercher un médecin



La cirrhose en questions

La cirrhose en questions

La cirrhose est une maladie atteignant le foie et caractérisée par la formation d’une fibrose du tissu hépatique, perturbant son fonctionnement et à l’origine de complications souvent graves.

La cirrhose en questionsEn l’absence de véritable traitement curatif, son évolution peut conduire à une insuffisance hépatique grave causée par la fibrose, nécessitant dans certains cas d’avoir recours à une transplantation hépatique. Dans d’autres cas, l’évolution spontanée de la maladie peut mener au carcinome hépato-cellulaire. La cirrhose et les complications qu’elle implique sont à l’origine de 17 000 décès chaque année en France.

Les causes de la cirrhose hépatique

L’alcool est le facteur le plus souvent à l’origine de la cirrhose : environ 70% des cirrhoses sont causées par une forte consommation d’alcool. Le diagnostic de cirrhose alcoolique n’est toutefois retenu qu’en cas d’absence d’autre cause de cirrhose retrouvée. Le risque de développer une cirrhose dépend de la durée et de l’importance de la consommation alcoolique.

Les maladies chroniques du foie sont quasiment toutes susceptibles d’évoluer vers une cirrhose. Certaines causes peuvent être associées, et les principales retrouvées en dehors de l’alcool sont :

- les cirrhoses post-hépatitiques, faisant suite à une infection par les virus de l’hépatite A, B, C, D ou E
-  l’hémochromatose génétique, caractérisée par une surcharge en fer dans le sang
- la maladie de Wilson, définie par un trouble du métabolisme du cuivre
- la stéato-hépatite non alcoolique (NASH)
- la cirrhose biliaire primitive
- la cirrhose auto-immune

Toutefois dans environ 3% des cas, aucune cause à l’origine de la cirrhose n’est identifiée.

Les conséquences de la cirrhose

La fibrose hépatique entraîne une diminution du nombre de cellules fonctionnelles : les fonctions du foie sont alors moins bien assurées : on parle d’insuffisance hépato-cellulaire. De plus, la vascularisation intra-hépatique est modifiée, à l’origine d’une nécrose des cellules, ce qui entretient la fibrose. Il existe alors une diminution des fonctions de synthèse de certains facteurs (coagulation, cholestérol, albumine), des fonctions d’épuration (beaucoup d’hormones, de médicaments ont un métabolisme hépatique) et des fonctions biliaires.

La modification de la vascularisation entraîne une diminution du débit sanguin dans le foie, à l’origine d’une augmentation des pression dans les veines arrivant et partant du foie (veine porte, veine cave, veines sus-hépatiques) : c’est l’hypertension portale, qui est responsable entre autres, d’une splénomégalie (augmentation de taille de la rate).

Le diagnostic de cirrhose

Au début, la cirrhose est asymptomatique. Elle peut être diagnostiquée à l’occasion de bilans médicaux ou d’un aspect typique à l’échographie.
Au bout de 1 à 10 ans apparaissent les symptômes, dus à la survenue des complications de la cirrhose.

L’examen clinique retrouve un foie augmenté de volume : hépatomégalie, ainsi qu’une splénomégalie, une circulation veineuse collatérale (apparition de veines sous cutanées bien visibles) et une ascite, signes d’hypertension portale.

L’insuffisance hépato-cellulaire peut être à l’origine d’une asthénie, d’une encéphalopathie hépatique, d’un ictère (coloration jaune de la peau et des muqueuses), d’angiomes stellaires (taches rubis étoilées sur le thorax), d’une érythrose palmaire (coloration rouge des paumes des mains), d’un foetor hépatique (odeur particulière de l’haleine).

Les examens complémentaires

On pratique un bilan sanguin : Numération Formule Sanguine, bilan hépatique montrant une insuffisance hépato-cellulaire. On peut évaluer également la gravité de cette cirrhose par une ponction-biopsie hépatique. Une électrophorèse des protéines du sang permet d’orienter vers le diagnostic de cirrhose. Les sérologies de l’hépatite B et C sont réalisées, ainsi que le dosage du fer. D’autres examens sanguins sont effectués selon la cause suspectée.

L’échographie abdominale permet d’observer les signes de fibrose et d’hypertension portale. Elle sera répétée environ tous les 6 mois afin de rechercher un éventuel carcinome hépato-cellulaire (cancer du foie).

La fibroscopie oeso-gastro-duodénale est réalisée à la recherche des signes d’hypertension portale : varices oesophagiennes entre autres.
Au terme de la réalisation des ces examens, le diagnostic de cirrhose est pratiquement certain, mais devra être assuré par la biopsie hépatique, qui affirme le diagnostic et peut dans certains cas, déterminer la cause de la cirrhose.

Les complications possibles

La complication la plus fréquente de la cirrhose alcoolique est représentée par l’ascite, définie comme la présence de liquide dans la cavité péritonéale (membrane tapissant la cavité abdominale). Le liquide d’ascite peut dans certains cas s’infecter, nécessitant un traitement par antibiothérapie. Le traitement de l’ascite repose sur la prise de diurétiques et la réalisation de ponctions d’ascite évacuatrices principalement.

L’hypertension portale est à l’origine de la formation de varices oesophagiennes. En cas de rupture de ces varices, a lieu une hémorragie digestive, d’importance variable. Il s’agit d’une urgence, qui doit être prise en charge dans un centre spécialisé, et qui représente la 2ème cause de mortalité des sujets atteints de cirrhose.

L’insuffisance hépato-cellulaire peut être à l’origine d’une encéphalopathie hépatique : il s’agit de l’ensemble des complications neuro-psychiques qu’elle induit. Il n’y a pas de lésion cérébrale, elle est donc réversible. La cirrhose est susceptible d’évoluer vers un cancer du foie : carcinome hépato-cellulaire.

Le syndrome hépato-rénal complique fréquemment la cirrhose alcoolique avec ascite : elle est une conséquence des dysfonctionnements vasculaires.

Il existe enfin de nombreuses complications pulmonaires, rénales, infectieuses, métaboliques, cardiaques, digestives, susceptibles de toucher le sujet atteint de cirrhose.

Le traitement de la cirrhose

Le traitement de la cirrhose est le plus souvent celui de ses complications. La vaccination contre les hépatites A et B est réalisée et une prise en charge diététique est souvent nécessaire afin d’éviter la dénutrition. Les médicaments doivent faire l’objet d’une attention particulière, seuls ceux vraiment indispensables doivent être pris, et les interventions chirurgicales doivent être évitées, car elles sont à l’origine de décompensations.
En cas de cirrhose alcoolique, le sevrage doit être complet et définitif.

Dans certains cas très précis, on a recours à la transplantation hépatique : les critères sont strictement définis, en fonction de la gravité de la maladie, des autres traitements disponibles, de la cause…

La cirrhose hépatique est une maladie très fréquente qui reste longtemps asymptomatique.
Mais les complications sont presque inexorables, et ne bénéficient que de traitements symptomatiques, en dehors de la transplantation hépatique réservée à des cas très précis.

Elodie Le Royer
(Validé par le Dr Frédéric Amarger)


19-05-2008



Santé - Grossesse - Couples - Sport
Nutrition - Esthétique - Addictologie...

Autres articles

  Pilule du lendemain, mode d’emploi
Les insomnies
Cabinet dentaire et visites de contrôle
L’asthme : toux sifflante bien fréquente !
La grippe en questions
Narcolepsie : s’endormir partout et n’importe quand
DOSSIER : Le cancer
Le point sur le Bisphénol A au 27 Septembre 2011
Nos vêtements seraient pollués !
Réponses à vos questions sur le cancer.
 
PUBLICITE
Accueil | Qui sommes nous ? | Charte déontologique | Partenaires | Contactez-nous | Mentions légales | Plan du site

Addictologie | Allergies | Analyses | Couples & sexualité | Droit & santé | Encyclopédie | Esthétique | Fiches santé | Forum santé
Glossaire | Grossesse | Médicaments | Nutrition | Psychologie | Sport | Tests santé | Santé

TOUTES LES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE SITE SONT INFORMATIVES. EN AUCUN CAS ELLES NE REMPLACENT UNE CONSULTATION CHEZ VOTRE MEDECIN
Réalisation Profileo Medicalorama