Medicalorama votre site santé
>> Accueil
  >> Inscrivez-vous à la Newsletter
SANTE Sante GROSSESSE Grossesse THERAPIES Thérapies MEDICAMENTS Médicaments NUTRITION Nutrition PSYCHO Psycho COUPLES Séxualite couples SPORT Sport BOUTIQUES Boutiques santé FORUM

Femme
Bébé

Enfant

Adolescent

Homme

Femme

Senior

Rubriques santé
Addictologies

Allergies

Analyses

Couples

Encyclopédie

Esthétique

Fiches santé

Forum

Grossesse

Guide médical du voyageur

Kesako

Médicaments

Nutrition

Psychologie

Sport

Symptomes

Tests santé

Thérapies alternatives

Urgences

Vos droits

Votre santé



Rechercher un médecin



Rupture d’anévrisme : un accident vasculaire cérébral particulier

Rupture d’anévrisme : un accident vasculaire cérébral particulier

Provoqués par l’occlusion d’un vaisseau sanguin du cerveau, les AVC (accident vasculaire cérébral),  ischémiques ; ou au contraire par son éclatement : les AVC hémorragiques, sont des accidents vasculaires cérébraux peu connus du grand public. Ils ne sont pas seulement responsables de la mort de plus de 5 millions de personnes chaque année dans le monde, ils sont aussi la cause de nombreuses séquelles et paralysies.  Explications.

Caractérisé par l’épanchement du sang à l’intérieur du cerveau, l’AVC hémorragique ou rupture d’anévrisme, ne correspond qu’à 20% des AVC. Qu’est-ce qu’une rupture d’anévrisme ? Quels en sont les premiers symptômes ? Quelles sont les conséquences ?

Rupture d’anévrisme : un accident vasculaire cérébral particulier

AVC hémorragique

Un anévrisme se caractérise par une dilatation ectasique irréversible de la paroi d’un vaisseau sanguin.
Un accident vasculaire cérébral est provoqué avant tout par l’interruption de l’irrigation d’une zone du cerveau. Lorsqu’un vaisseau sanguin (une artère) se rompt dans cette zone, provoquant ainsi un épanchement de sang, cela provoque un AVC dit hémorragique, plus communément appelé rupture d’anévrisme. Lorsque cet accident, caractérisé par la dilatation d’un segment de la paroi d’une artère principale survient, telle que l‘aorte, on parle alors d’anévrisme aortique ou anévrisme de l’aorte.
Les causes des AVC sont nombreuses. Notamment le diabète, l’hypertension et le tabagisme… Ces accidents sont susceptibles de survenir à tout âge, même si les plus de 60 ans sont les plus à risques. La survenance d’un AVC hémorragique augmente avec l’âge et dès 65 ans, des examens de contrôle sont à envisager.

Savoir reconnaître les premiers symptômes d’un AVC

Rupture d’anévrisme : un accident vasculaire cérébral particulier - suite...

19-05-2008



Santé - Grossesse - Couples - Sport
Nutrition - Esthétique - Addictologie...

Autres articles

  Pilule du lendemain, mode d’emploi
Les insomnies
Cabinet dentaire et visites de contrôle
L’asthme : toux sifflante bien fréquente !
La grippe en questions
Narcolepsie : s’endormir partout et n’importe quand
DOSSIER : Le cancer
Le point sur le Bisphénol A au 27 Septembre 2011
Nos vêtements seraient pollués !
Réponses à vos questions sur le cancer.
 
PUBLICITE
Accueil | Qui sommes nous ? | Charte déontologique | Partenaires | Contactez-nous | Mentions légales | Plan du site

Addictologie | Allergies | Analyses | Couples & sexualité | Droit & santé | Encyclopédie | Esthétique | Fiches santé | Forum santé
Glossaire | Grossesse | Médicaments | Nutrition | Psychologie | Sport | Tests santé | Santé

TOUTES LES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE SITE SONT INFORMATIVES. EN AUCUN CAS ELLES NE REMPLACENT UNE CONSULTATION CHEZ VOTRE MEDECIN
Réalisation Profileo Medicalorama