Medicalorama votre site santé
>> Accueil
  >> Inscrivez-vous à la Newsletter
SANTE Sante GROSSESSE Grossesse THERAPIES Thérapies MEDICAMENTS Médicaments NUTRITION Nutrition PSYCHO Psycho COUPLES Séxualite couples SPORT Sport BOUTIQUES Boutiques santé FORUM

Traumatologie du sport
Jeux olympiques

Nutrition et sport

Traumatologie du sport

Disciplines sportives

Hygiène de vie du sportif

Le sport pour tous

Rubriques santé
Addictologies

Allergies

Analyses

Couples

Encyclopédie

Esthétique

Fiches santé

Forum

Grossesse

Guide médical du voyageur

Kesako

Médicaments

Nutrition

Psychologie

Sport

Symptomes

Tests santé

Thérapies alternatives

Urgences

Vos droits

Votre santé



Rechercher un médecin



Epitrochleite (ou golf elbow)

Epitrochleite (ou golf elbow)

L’épitrochléite est une tendinopathie (anciennement appelée tendinite) du coude, elle est aussi appelée golf elbow en raison de sa fréquence chez le golfeur. Elle apparaît chez des sportifs utilisant un objet avec serrage de la main (maintien d’une raquette de tennis, de squash, d’un club de golf, d’une batte de baseball, d’une barre d’haltérophilie). 

Les tendinopathies, et en particulier l’épitrochléite, sont des pathologies micro traumatiques c'est-à-dire d’hyper utilisation. C’est la répétition des mêmes gestes et des mêmes contraintes minimes qui provoque l’atteinte tendineuse.

Quels sont les facteurs de risque ?

 sports a risques : ce sont les sports où il y a serrage de la main autour d’un objet :
o Le golf
o Le tennis et autres sports de raquette (squash)
o Le baseball
o Travaux manuels (vissage, martelage)

 Modifications des conditions de jeu
o Reprise après un long arrêt ou début
o Augmentation de la qualité ou de la quantité : stage, augmentation de la durée d’entraînement et du nombre de coups frappés
o Match de tennis ou de squash contre joueur de niveau supérieur

 Qualité du matériel : la qualité du matériel (club de golf, raquette de tennis) influe directement sur l’apparition du golf elbow
o Golf : club trop lourd, trop rigide favorisant la transmission des vibrations, à tête trop lourde
o Tennis : raquette trop lourde, mal équilibrée (tête trop lourde), tension de cordage excessive, tamis trop grand, absence d’amorti, manche trop gros et grip de mauvaise qualité, transfert trop important de vibrations

 Technique
o Défauts techniques : mauvaise position des mains, crispation trop importante des mains sur le grip, mauvais placement par rapport à la balle de golf ou de tennis, mauvais centrage de la frappe, membres supérieurs trop rigides au moment de la frappe
o Manque d’échauffement
o Manque d’étirements

 Générales
o Alimentation : les rations protidiques et lactées trop importantes favorisent l’apparition de tendinopathies
o Hydratation : le manque d’hydratation favorise l’apparition de tendinopathies
o Une hygiène bucco dentaire défaillante favorise l’apparition de tendinopathies

Quelle est la symptomatologie ?

 Localisation de la douleur : face interne du coude
(À droite chez le golfeur droitier, plus rarement à droite lors du revers du tennisman)

Epitrochleite (ou golf elbow)

 Douleur à l’effort apparaissant de plus en plus précocement au cours de l’évolution de la maladie. Douleur disparaissant au repos et de plus en plus longue à céder (elle peut même ne plus céder au repos) au course de l’évolution de la maladie.
 Douleur à la palpation : face interne du coude (en gardant la paume de la main vers le ciel)
 Douleur à l’étirement du tendon malade : coude en flexion de 15° paume vers le haut,  inclinaison de l’avant bras vers l’extérieur
 Douleur à la contraction contrariée : flexion de la main et des doigts contre résistance, inclinaison vers l’intérieur du poignet

Quels examens complémentaires ?
Examens à réaliser en fonction de chaque sportif et de ses symptômes :

 Radiographies du coude.
 Echographie du coude qui permet de faire le bilan topographique et d’intensité.
 IRM en cas de doute et d’échographie insuffisamment contributive.

Quel traitement ?

 Repos sportif relatif : c'est-à-dire pratique sportive autorisée dans le respect de la douleur
 Correction des défauts techniques et de matériels et autres facteurs de risque
 Glaçage régulier après le sport et en dehors du tendon atteint : grâce à une poche de glace ou bien un sac de congélation rempli de glaçon et d’eau froide (ne pas oublier de mettre un linge entre la source de froid et la peau afin d’éviter les brûlures).
 Etirements après les séances
 Soins locaux : pommades anti-inflammatoires, ultra sons, ondes de choc.
 Traitements médicamenteux : après échec du traitement local : antalgiques (antidouleurs) et anti-inflammatoires oraux
 Infiltrations de corticoïdes après échec du traitement médicamenteux
 Chirurgie en cas d’échec des autres traitements

Quelle prévention ?

 Etirements après les séances
 Principe de progressivité : ne jamais faire d’augmentation brutale de la quantité ou de la qualité d’entraînement
 Hygiène alimentaire
 Hydratation lors de la pratique sportive, avant et après
 Hygiène bucco dentaire
 Correction des défauts techniques
 Matériel adapté au sportif, à son niveau et à sa progression

Dr Fabrice KUHN
Médecin du sport


06-05-2008



Santé - Grossesse - Couples - Sport
Nutrition - Esthétique - Addictologie...

Autres articles

  La rééducation de l'entorse latérale de cheville.
Les pathologies méniscales
Les entorses du genou
Que faire en cas de perte de connaissance sur le terrain?
Conduite à tenir devant un traumatisme du rachis cervical
Conduite à tenir devant un traumatisme occulaire
La trousse médicale sur le terrain de sport
Conduite à tenir en cas d’accidents sur le terrain
Conduite à tenir devant un traumatisme cranien
Les crampes du sportif
 
PUBLICITE
Accueil | Qui sommes nous ? | Charte déontologique | Partenaires | Contactez-nous | Mentions légales | Plan du site

Addictologie | Allergies | Analyses | Couples & sexualité | Droit & santé | Encyclopédie | Esthétique | Fiches santé | Forum santé
Glossaire | Grossesse | Médicaments | Nutrition | Psychologie | Sport | Tests santé | Santé

TOUTES LES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE SITE SONT INFORMATIVES. EN AUCUN CAS ELLES NE REMPLACENT UNE CONSULTATION CHEZ VOTRE MEDECIN
Réalisation Profileo Medicalorama