Medicalorama votre site santé
>> Accueil
  >> Inscrivez-vous à la Newsletter
SANTE Sante GROSSESSE Grossesse THERAPIES Thérapies MEDICAMENTS Médicaments NUTRITION Nutrition PSYCHO Psycho COUPLES Séxualite couples SPORT Sport BOUTIQUES Boutiques santé FORUM

Traumatologie du sport
Jeux olympiques

Nutrition et sport

Traumatologie du sport

Disciplines sportives

Hygiène de vie du sportif

Le sport pour tous

Rubriques santé
Addictologies

Allergies

Analyses

Couples

Encyclopédie

Esthétique

Fiches santé

Forum

Grossesse

Guide médical du voyageur

Kesako

Médicaments

Nutrition

Psychologie

Sport

Symptomes

Tests santé

Thérapies alternatives

Urgences

Vos droits

Votre santé



Rechercher un médecin



La fracture de fatigue

La fracture de fatigue

Une fracture de fatigue (aussi appelée fracture de stress) est un syndrome d’hyper sollicitation osseuse localisée, c'est à dire une zone osseuse qui présente une hyper activité. Il s’agit d’une maladie d’adaptation de l’os et non pas d’une vraie fracture. Le symptôme est la douleur osseuse.


Pourquoi fait-on une fracture de fatigue ?

La fracture de fatigue est une pathologie d’hyper utilisation. La cause est micro traumatique (c'est à dire par répétition de multiples contraintes imperceptibles). Cela entraîne une maladie d’adaptation de l’os sans réelle fracture.
Le plus souvent une fracture de fatigue apparaît quelques semaines (2 à 4) après une augmentation brutale de la charge d’entraînement.

La fracture de fatigue

Les facteurs de risque

- absence de progressivité lors de la pratique sportive : augmentation brutale de l’entraînement
- terrain dur
- matériel défaillant (chaussures sans amorti)
- troubles morphologiques

Quelles localisations ?

Les localisations préférentielles sont les membres inférieurs (tibia, pied, fémur, bassin). Les spondylolyses et spondilolisthésis (fracture de fatigue vertébrale). Plus rarement, il existe des fractures de fatigue du thorax (côtes) et des fractures fatigue des membres supérieurs (poignet, humérus)

Quels sports ?

- Athlétisme (principalement course de fond) : tibia, calcanéum (os du talon), astragale (os du pied), métatarse (os de l’avant pied), péroné, fémur (col), bassin
- sport sur sol dur (tennis, basket, handball,…) : même localisations
- haltérophilie : scaphoïde (os du poignet), cubitus, clavicule
- golf : côtes, os crochu (os du poignet)
- aviron : côtes
- tennis : humérus (os du bras)
- gymnastique : cubitus, radius (os de l’avant bras)
- randonnée

Quels signes ?

- douleur localisée osseuse
- apparition progressive de la douleur
- apparition de plus en plus précoce à l’effort
- douleur soulagée par le repos
- parfois tuméfaction locale en regard de la fracture de fatigue

Quels examens complémentaires ?

- radiographie : signes d’apparition retardée
- scintigraphie osseuse et IRM : meilleurs examens
- parfois scanner sur certaines localisations

Quel traitement ?

- guérison spontanée en plusieurs semaines sans séquelles
- repos sportif (6 semaines)
- parfois mise en décharge (en fonction des localisations)
- puis reprise progressive du sport

Quelles complications ?

- en général aucune complication
- risque de fracture complète (en fonction de la localisation, plus fréquente sur fracture de fatigue du col du fémur)


La fracture de fatigue atteint surtout les membres inférieurs et reste une pathologie principalement de la course de fond. La cause principale est une augmentation brutale de la charge d’entraînement. Le traitement idéal est le repos. La guérison intervient la plupart du temps après 6 semaines, sans séquelles.

Dr Fabrice Kuhn
 


30-03-2008



Santé - Grossesse - Couples - Sport
Nutrition - Esthétique - Addictologie...

Autres articles

  La rééducation de l'entorse latérale de cheville.
Les pathologies méniscales
Les entorses du genou
Que faire en cas de perte de connaissance sur le terrain?
Conduite à tenir devant un traumatisme du rachis cervical
Conduite à tenir devant un traumatisme occulaire
La trousse médicale sur le terrain de sport
Conduite à tenir en cas d’accidents sur le terrain
Conduite à tenir devant un traumatisme cranien
Les crampes du sportif
 
PUBLICITE
Accueil | Qui sommes nous ? | Charte déontologique | Partenaires | Contactez-nous | Mentions légales | Plan du site

Addictologie | Allergies | Analyses | Couples & sexualité | Droit & santé | Encyclopédie | Esthétique | Fiches santé | Forum santé
Glossaire | Grossesse | Médicaments | Nutrition | Psychologie | Sport | Tests santé | Santé

TOUTES LES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE SITE SONT INFORMATIVES. EN AUCUN CAS ELLES NE REMPLACENT UNE CONSULTATION CHEZ VOTRE MEDECIN
Réalisation Profileo Medicalorama